Un allié naturel du SEO : le SMO


like Facebook

Comment se passer des réseaux sociaux (Facebook, Twitter ou Google+), pour améliorer le positionnement d’un site ?

Impossible, aujourd’hui en effet !


Ce pourquoi je propose ce type de prestation à mes clients...


SEO vs SMO ?


Le SMO (Social Media Optimization) désigne l’ensemble des techniques à mettre en oeuvre pour créer et optimiser la présence d’un site sur les réseaux sociaux : Facebook, Twitter, Google+.


On voit souvent des articles qui opposent SMO et SEO, prenant parti pour l’un ou l’autre camp. J’ai vu tant d’articles du type « le SEO est mort, vive le SMO ! »… Un beau marronnier, un classique des blogs marketing.

Pourquoi les opposer, alors qu’ils sont destinés à être utilisés ensemble, pour améliorer de manière globale la visibilité d’un site ?


Google considère en effet comme un signal de qualité les nombreux likes, +1, ou tweets que peut recevoir une page… C’est logique : le fait de partager un article représente une marque de satisfaction, de la part des visiteurs de votre site. S’ils créent un lien vers votre site sur leur page Facebook ou leur compte Twitter, c’est qu’ils l’ont apprécié.

Voici un signal de qualité qui intéresse Google, désireux de mettre à la disposition des internautes les meilleurs sites…

Comment procéder donc pour « socialiser » votre site ? On peut distinguer deux étapes, correspondant à deux prestations possibles...



La mise en place de boutons de partage


Il est impératif pour améliorer la visibilité d’un site de mettre en place sur certaines pages des boutons de réseaux sociaux qui permettront aux internautes de les partager facilement.

Un travail nécessaire, pour un référenceur digne de ce nom ! En fait, il s’agit d’un travail qui devrait être fait dès la création du site, par l’agence web à l’origine de la conception de celui-ci. Malheureusement, j’ai pu voir que c’est encore loin d’être un réflexe automatique chez certains créateurs de site… Dommage, autant de précieux likes ou tweets de perdus !

Le code pour la mise en place des boutons est simplement à récupérer sur les pages officielles de Facebook, Twitter ou Google+ dédiées à cet effet. Un simple copier-coller dans le code source de vos pages suffit. Vous pouvez donc le faire vous-même, encore faut-il s’y connaître un peu en HTML...

Je ne suis pas partisan de les mettre en place sur toutes les pages d’un site. Seulement sur celles qui sont susceptibles de recueillir des likes, tweets ou +1, comme la page d’accueil ou les pages d’un blog interne.

Certaines pages ne sont pas susceptibles de faire le buzz, soit parce qu’elles sont presque vides, soit parce qu’elles n’ont qu’un contenu commercial (et pas un vrai fond).

Je pense en effet contre-productif d’installer des boutons sur ce type de page, car je me demande si en ce cas Google ne peut pas diminuer son positionnement. Si le compteur de ces boutons reste fixé à zéro pendant des années, n’est-ce pas là le signe d’un manque de qualité de la page ? Autant ne pas envoyer ce signal à Google alors !


Une fois les boutons installés, une seconde prestation peut être proposée : la création d’un compte dédié à l’entreprise, sur les réseaux sociaux.



La création d’un compte Twitter, Facebook ou Google +


Il est important qu’un compte soit créé pour représenter le site sur Facebook, Twitter, Google+. La raison en est simple : en postant régulièrement, vous ferez découvrir votre site aux utilisateurs de ces réseaux sociaux. Cela vous procurera du trafic direct.


Prenons un exemple : vous vendez un nouveau produit, et vous écrivez un article dans votre blog pour signaler cela aux visiteurs de votre site.

Si vous n’êtes pas présent sur les réseaux sociaux, l’aventure s’arrête là : seuls les visiteurs réguliers de votre blog découvriront cette info. Peu de gens verront donc votre article.

Supposons maintenant que vous ayez un compte Twitter avec 1000 followers. Après avoir posté votre article, vous faites un tweet annonçant la nouvelle, avec un lien vers la page en question. Une partie de vos 1000 followers va voir votre tweet, cliquer sur le lien et voir votre article.

Mieux : certains de vos followers vont retweeter votre tweet initial. Du coup, certains de leurs propres followers, qui ne vous connaissaient pas, vont découvrir votre site. Eux-mêmes à leur tour sont susceptibles de faire de la pub pour votre article sur leur compte Twitter. Cet effet boule de neige est un cercle vertueux très intéressant !

Idem sur Facebook ou Google plus : certains partageront votre post sur leur propre mur, faisant découvrir à leurs amis votre site.


Créer des comptes sur les réseaux sociaux est donc intéressant pour créer du trafic direct vers votre site, mais pas seulement. Je suis en effet convaincu que cela représente un nouveau signal de qualité pour Google, et aide à améliorer le positionnement du site.

Entre deux sites, Google aura toujours tendance à privilégier celui qui a su fédérer une communauté de plusieurs milliers de fans, par rapport à celui qui est absent de Facebook ou Twitter. Cela montre en effet que le premier site est beaucoup plus populaire que le second. Or la popularité est un signal de qualité…

Je crois donc que la présence sur Facebook, Twitter ou Google + procure non seulement du trafic direct, mais aide à améliorer le référencement du site.

Le SMO, bon pour le SEO ? Je le crois !



Mes offres

Je peux donc vous proposer la création d’un compte sur les réseaux sociaux, et la gestion de celui-ci : posts réguliers, recherche de followers/abonnés, etc.

Attention : je ne recours pas à l’achat de followers, de fans ou de likes. Cette horreur sera en effet un jour pénalisée par Google, alors autant éviter ! De plus, les faux followers ne procurent pas un vrai trafic direct, alors pourquoi prendre des risques pour rien ?

En faisant appel mes services, vous n’aurez donc affaire qu’à du vrai follower, conquis de haute lutte à la main, post après post, tweet après tweet !

Pour cela, il vous suffit de me contacter, et je vous enverrai un devis de référencement.


Une fois que vous serez présent sur les réseaux sociaux, et que les différents travaux de référencement auront été effectués sur votre site, vous serez mûr pour une dernière prestation possible : le lancement d’un second site !