journal

Journal intime d’un référenceur (vol. 7)


Au menu ce mois-ci : la boutique de M. Dupont, Google Books et le backlink ultime...
Voici le 7ème volume de mon journal intime, bonne lecture !

une capture de Google Maps


Lundi 1er février : la boutique de M. Dupont


Quels ravages la géolocalisation des résultats a-t-elle produit !

Je veux parler en particulier des mots-clés liés aux métiers.

Imaginez tous ces sites généralistes qui ont suivi fidèlement les consignes de Google, rédigeant du contenu de qualité, travaillant avec patience et douleur sur leur site pendant des années…


Songez à ces bons élèves, affichant des centaines de pages, parfois des milliers, équivalent à des années d’effort ou des dizaines de milliers d’euros…

Et tout à coup, Google décide de géolocaliser les résultats sur le mot-clé en question. N’importe quel petit site vitrine de 5 pages passe devant nos bons élèves, simplement parce qu’il a une adresse physique. Simplement parce qu’il est situé dans la même ville que celui qui tape la requête !

N’y a-t-il pas de quoi se taper la tête contre les murs ?


Le mot-clé « rachat d’or » en est un bon exemple : si vous tapez ce mot-clé, vous verrez probablement que sur 8 résultats sur 10 (sans compter les résultats Google maps) sont à présent des sites locaux.

capture de Google


Pourtant il y a une vraie pertinence pour les sites nationaux (le rachat d’or peut se faire par envoi postal).

Si vous voulez faire un voyage dans le temps, et voir les résultats qui apparaissaient il y a encore quelques mois, il vous suffit d’aller dans Google.com

Vous le savez, Google n’aime pas nous faciliter la vie, alors il a plus ou moins caché cette fonctionnalité.

Tapez google.com dans Google, vous arriverez sur https://www.google.fr/?gfe_rd=cr&ei=P2C7VvP_AYOPoAeBwIHABQ

Et là, en bas à droite, vous verrez ceci :

capture de Google


Cliquez sur « Utiliser Google.com » et tapez « rachat d’or »


Ainsi que vous pourrez le voir, 9 résultats sur 10 sont des sites généralistes : voilà à quoi ressemblait la 1ère page avant le virage local de Google.



N’hésitez pas à faire ce test pour d’autres métiers, et à comparer les résultats avant/après, pour prendre le mesure de l’impact de la géolocalisation.

Parfois, j’imagine, en une sorte de cauchemar SEO, les référenceurs responsables de ces sites, assister, impuissants, à leur lente disparition dans les SERPS, et voir passer devant eux la boutique de M. Dupont, un site free.fr de trois pages pleines de fautes d’orthographe et de bugs…

A leur tour, ils peuvent dire, comme tant d’autres avant eux, « Google m’a tuer ». 



Mardi 2 février : le danger Google books


Aviez-vous remarqué cette tendance de fond : la hausse des résultats Google books dans les SERPS, sur les mots-clés de longue traîne ?   

Si vous tapez par exemple « bimétallisme or argent », vous verrez par exemple 2 résultats Google books en 2nde page, et… 4 en 3ème page. Soit 6 sur 30, ou 1/5 !

Sur un autre mot-clé comme « conversion carat millième », on atteint 9 sur 30, soit près du tiers des résultats !

Il y a quelques mois, sur des mots-clés comme ceux-ci, on ne voyait quasiment aucun résultat Google books.

capture de Google




Les joies du monopole

Se pourrait-il qu’un jour le 1er résultat sur « poker » soit un livre sur le poker placé sur la plateforme de livres de Google ? Anticipez, les mecs ! Ecrivez votre livre, bientôt ce sera la meilleure stratégie SEO pour se positionner ! 



Jeudi 4 février : le backlink ultime


Depuis longtemps, je convoite un lien sur ce site : http://info.cern.ch/ C’est rien moins que le plus ancien site du monde, créé par Tim Berners-Lee, l’inventeur du web, ainsi que le rappelle le Journal du Net !

Admirez son Page rank 7, pour une page sans css avec quatre lignes, il faut avouer que c’est rare…

Obtenir un backlink sur ce site, n’est-ce pas le rêve de tout référenceur ?

Nul doute que cela m’aiderait à gagner quelques places sur les mots-clés que je convoite… Allez Tim, un beau geste, pour un référenceur au cœur tendre ! 

> Si vous avez manqué le début : par ici la visite ! (vol. 1)


séparateur

Partager

Bouton Google plus Bouton Twitter Bouton RSS
Croix multicolore

Article rédigé avec application par Cyril ARNAUD

encerclez-moi

séparateur

Cet article vous a plu ? Découvrez-en d'autres !

  • Les SEO Cats
  • La page la plus polémique du SEO
  • Google a besoin d'un référenceur !




une fleche


encore plus d'articles


Commentaires   

 
#1 Magicyoyo 11-02-2016 11:21
Salut Cyril.
Pour info, Google décide de géolocaliser les résultats d'un mot-clé en fonction des habitudes de recherche des internautes.
Lorsqu'il fait ce choix, il peut décider que l'intention de recherche n'est pas toujours locale, et donc de panacher entre local et national... ce qui ne semble pas être le cas ici.
Cela implique probablement que les internautes qui cherchent "rachat or" cherchent très majoritairement un commerce près de chez eux... ce qui est en soi un enseignement marketing intéressant.
 
 
#2 Simplewebsite 15-02-2016 08:35
Excellent ! C'est clair qu'en .com je suis un cador ! Tous mes sites web clients sont dans le top 3 ! Suffit juste maintenant d'évangéliser les utilisateurs pour utiliser Google.com
 

Ajouter un Commentaire

Code de sécurité
Rafraîchir